• Les nouveaux programmes de la maternelle

    • Les nouveaux programmes de la maternelle ont été publiés en mars 2015 : 

    http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=86940

    • Ils rentreront en application dès la rentrée en septembre 2015.
    • Voici une série de questions élémentaires sur ces programmes, pour se familiariser avec eux : 

    1 - Quels sont les cinq domaines d’apprentissage ?

     

    1) Le langage
    2) L’éducation physique 
    3) Les arts 
    4) Les mathématiques, la pensée
    5) La découverte du monde

     

    2 – A quel cycle appartient l’école maternelle ?

     

    L’école maternelle appartient désormais uniquement au premier cycle, mettant ainsi en évidence sa spécificité.

     

    3 – A partir de quel âge la scolarité est-elle obligatoire ?

     

    L’instruction obligatoire débute à 6 ans, la maternelle n’en fait pas partie, même si elle joue un rôle très important pour préparer à l’école élémentaire.

     

    4 – Quel est l’objectif premier de la maternelle ?

     

    Il s’agit de donner envie d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir sa personnalité. Le but est de favoriser la confiance de l’enfant pour favoriser ses apprentissages.
    Il s’agit d’apprendre ensemble et de vivre ensemble.

     

    5 – Quel est le rôle de l’école maternelle vis-à-vis des parents ?

     

    Les parents doivent être accueillis (accueil du matin en particulier), informés (de l’importance du langage, du jeu, des activités physiques et artistiques) ; des réunions doivent être organisées pour ces parents ; c’est la petite section qui mérite la plus grande attention.

    -------------------------------------------------------------------------------

    6 – Quels sont les partenaires de l’enseignant de maternelle ?

     

    Les partenaires privilégiés sont ceux qui contribuent au bien-être de l’élève : 
    - L’Atsem
    - Le personnel de cantine
    - Les enseignants de cp (liaison maternelle /élémentaire)
    - Les animateurs
    - Les partenaires extérieurs à l’école
    - Le rased

     

    7 – Comment prendre en compte la différence de maturité entre enfants ?

     

    - Aménagement d’espaces variés en classe pour se reposer, découvrir, s’entrainer, jouer...
    - Adaptation de la durée des activités en fonction de leurs capacités
    - Alternance entre les moments d’attention exigeant et les moments de détente
    - Travail éducatif sur les activités hors classe : récréations, toilettes, hygiène, repas, siestes

     

    8 – Comment évalue-t-on les enfants en maternelle ?

     

    On évalue les élèves grâce : 
    - A l’observation
    - Au repérage des progrès de l’enfant par rapport à lui-même et non par rapport aux autres
    - A la conservation de traces de ces évolutions, traces communiquées aux parents
    - A l’identification de critères tels que la capacité à faire quelque chose seul, avec l’aide d’un adulte, avec l’aide des camarades

     

    9 – Comment l’enseignant fait travailler ses élèves en maternelle ?

     

    L’enseignant : 
    - prévoit des activités variées : jeux, problèmes, entrainement
    - différencie le travail selon les groupes d’enfant et selon chaque enfant au besoin
    - sert de modèle aux enfants
    - favorise les interactions entre enfants
    - privilégie les situations inscrites dans un vécu commun au travail sur fiches
    - mène des projets, en impliquant les élèves

     

    10 – Quelles sont les principaux moyens pour apprendre à la maternelle ?

     

    Pour apprendre, l’enfant doit : 
    A – jouer : jeux symboliques, d’exploration, de construction, de manipulation / collectifs, de société / fabriqués, structurés
    B – réfléchir : en résolvant des problèmes, en répondant à des questions ouvertes, en procédant par essais successifs, en explorant plusieurs possibilités
    C – s’entrainer : souvent, de différentes façons, en comprenant ce que l’on fait, en l’automatisant
    D – mémoriser : par le biais de l’affectif, en rappelant ce qui a été vu, en contextualisant

    -------------------------------------------------------------------------------

    11 – Comment transmet-on les valeurs républicaines à la maternelle ?

     

    - La classe constitue une communauté d’apprentissage
    - Dans la classe, la laïcité et l’ouverture aux cultures sont imbriqués
    - L’enfant apprend progressivement à devenir élève
    - Il apprend à comprendre le rôle de chaque adulte de l’école
    - Il apprend la fonction de chaque espace
    - Il apprend les règles de la vie en groupe
    - Il voit que l’on accueille des personnes en situation de handicap
    - Il constate que garçons et filles sont traités équitablement
    - Il constate d’une façon plus générale que les enfants sont traités avec équité

     

    12 – Comment l’enfant devient élève ?

     

    Il apprend à renoncer à ses désirs immédiats pour répondre à des demandes qui concernent en même temps tous les enfants (consignes, activités collectives)

     

    13 – Comment l’enseignant favorise la réussite des élèves ?

     

    - Il leur propose des situations de découverte, de recherche, d’expérimentation
    - Il les encourage, les soutient
    - Il rend les attentes scolaires explicites
    - Il permet aux camarades de s’entraider

     

    14 – Comment l’enseignant conduit des apprentissages solides ?

     

    - Il fait le lien entre les activités
    - Il explique ce que l’on fait
    - Il utilise des procédés redondants jusqu’à ce qu’une notion soit familière, et bien comprise (rituels)
    - Il indique quels sont les critères de réussite

     

    15 – Quelle programmation pour les 5 domaines d’apprentissage ?

     

    Ces domaines doivent prendre leur place dans le programme de chaque journée d’école.

     

    16 – Quelle place pour le développement du langage : « mobiliser le langage dans toutes ses dimensions » ?

     

    Le développement du langage oral et la préparation à l’entrée dans l’écrit sont des priorités de la maternelle

    -------------------------------------------------------------------------------

    17 – Comment améliorer le langage oral des enfants ?

     

    - On ralentit le débit, on articule avec soin, on fait des phrases courtes et correctes
    - On manifeste de la bienveillance devant les premiers essais
    - On propose des améliorations dans les formulations
    - On travaille la prise de parole en groupe
    - On travaille sur des phrases de plus en plus longues et complexes
    - On propose un cadre bienveillant et sécurisant pour que tous osent s’exprimer
    - On travaille les situations de langage indirecte : reconnaitre, rapprocher, catégoriser, se former des images mentales…

     

    18 - Quels changements dans le langage chez l’enfant de 4 ans ?

     

    Son langage et son compréhension s’affinent, l’humour se développe, il y a une prise de conscience des intentions qui accompagnent le langage.

     

    19 – Comment favoriser le développement du langage et de la pensée chez les enfants ?

     

    Les actions qui favorisent le langage et la pensée sont : 
    - Exploiter les situations de communication nombreuses : résolution de problème, prises de décision collectives, compréhension d’histoires entendues
    - Mettre en avant les points de vue, les arguments, les idées
    - Parler de ce qui n’est pas là : évoquer
    - Travailler la conscience phonologique : identifier les unités sonores
    - Travailler le principe alphabétique : il y a un code qui permet de transcrire les sons
    - Manipuler les sons, et donc se détacher du sens
    - S’exercer à identifier les syllabes, les sons voyelles voire les sons consonnes
    - Découvrir d’autres langues

     

    20 – Comment travailler l’écrit ?

     

    - Par la lecture de textes littéraires
    - Par la lecture de textes documentaires
    - Par la production de textes variés, la dictée à l’adulte est un outil privilégié
    - Par l’observation des effets de l’écrit sur le lecteur et sur l’auteur
    - Par des productions précédées d’une longue préparation orale
    - Par la prise en compte des différences entre langage oral et écrit

     

    21 – Comment s’acquiert le principe alphabétique ?

     

    - L’écrit code des sons et non du sens
    - L’enfant va de l’oral vers l’écrit
    - L’enfant s’exerce à l’écriture à partir de la M.S.
    - L’enfant découvre la correspondance entre capitale, scripte et cursive, à partir de la M.S.
    - L’enfant tape des mots à l’ordinateur et compare le document imprimé au modèle

    -------------------------------------------------------------------------------

    22 – Comment mener un travail efficace en graphisme ?

     

    - Prendre conscience que c’est un travail de longue haleine, qui est complexe
    - Les exercices graphiques sont différents des activités d’écriture elles-mêmes
    - En M.S., les élèves débutent les activités d’écriture
    - En milieu de G.S., les élèves s’exercent à l’écriture cursive, grâce notamment à leur prénom

     

    23 – Quelles sont les 3 composantes de l’écriture ?

     

    Les composantes de l’écriture sont :
    - La dimension sémantique : qu’est-ce que signifie ce qui est écrit ?
    - La dimension symbolique : comment coder les sons ?
    - La dimension motrice : comment former les lettres

     

    24 – A partir de quand les enfants peuvent-ils s’engager dans des productions écrites ?

     

    Pour écrire, avec l’aide de l’adulte, les enfants doivent avoir compris que l’écrit est un code qui permet de délivrer un message. C’est le principe alphabétique.

     

    25 – Comment parvient-on à écrire en G.S. ?

     

    a- Un enfant de 5 ans parvient à écrire grâce à : 
    - La copie de mots
    - La référence à des mots, à des sons, à des lettres
    - Des approximations, le mélange cursive-capitale toléré

    b -L’adulte apporte son aide : 
    - Il aide
    - Il écoute
    - Il favorise l’envie de produire
    - Il montre les modèles à dispositions
    - Il commente avec les élèves les réussites mêmes partielles
    - Il montre le modèle normé et corrigé

     

    26 – Que doit savoir faire un élève à la fin de la maternelle en ce qui concerne l’écrit ?

     

    a-Communiquer avec les adultes et les enfants par le langage en se faisant comprendre

    b-S’exprimer de façon correcte et précise, reformuler au besoin

    c-Raconter, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue

    d-Réciter comptine et poésie avec expressivité

    e-Comprendre un texte entendu sans aide

    f-Manifester de la curiosité à l’égard de l’écrit

    g-Participer à une production d’écrit

    h-Savoir qu’on n’écrit pas comme on parle

    i-Repérer des régularités

    j-Manipuler les syllabes

    k-Discriminer des sons

    l-Reconnaitre les lettres de l’alphabet dans les 3 écritures

    m-Copier à l’aide d’un clavier

    n-Ecrire son prénom en écriture cursive sans modèle

    o-Ecrire seul un mot en utilisant des lettres empruntées à des mots connus

    -------------------------------------------------------------------------------

    27 – A quoi servent les activités physiques ?

     

    Elles développent de nombreuses compétences :

    - Le développement moteur, sensoriel, affectif, intellectuel, affectif de l’enfant

    - Le développement de son imagination, de ses sensations, de son équilibre, de sa latéralité, de son image corporelle

    - L’exploration des capacités physiques

    - La capacité à se situer dans l’espace et dans le temps

    - Le développement de la coopération

    - Le respect des autres, des différences

    - La lutte contre les discriminations et les stéréotypes associés

    - L’éducation à la santé

    - Le plaisir du mouvement et de l’effort

    - La connaissance et le respect de son corps

     

    28 – Quels sont les principes généraux à respecter pour une séance d’activité physique ?

     

    - Une séance quotidienne de 40 min environ 

    - Des activités variées, différenciées

    - Des activités programmées sur l’année et sur le cycle

    - Des séquences suffisamment longues pour des temps d’appropriation suffisants

     

    29 – Quelles évolutions durant les activités physiques ?

     

    - La durée de l’effort est augmentée et mesurée, par une chanson par exemple

    - Les activités sont progressivement combinées : courir, lancer…

    - Des objets sont utilisés : ballons, sacs, anneaux…

     

    30 – Peut-on faire prendre des risques aux enfants ?

     

    L’adulte propose des situations nouvelles pour que les enfants prennent des risques mesurés et développent de nouvelles sensations : escalader, se suspendre, ramper, se renverser, rouler, flotter, pédaler, glisser…

    ---------------------------

    31 – Que proposer comme activités artistiques ?

     

    - Improviser, inventer, créer

    - Utiliser son corps

    - Alterner le rôle d’acteur et celui de spectateur

    - Développer l’écoute sous toutes ses formes (bruitages, etc)

    - S’inscrire dans un projet collectif

     

    32 – Apprend-on à collaborer, coopérer, s’opposer ?

     

    Oui ! le jeune enfant apprend à prendre en compte l’autre, à se centrer sur un seul rôle, à affronter ses camarades dans un jeu déterminé.

     

    33 - Que doit savoir faire un élève à la fin de la maternelle en ce qui concerne les activités physiques ?

     

    - Courir, sauter, lancer de différentes façons avec du matériel varié, dans un but précis

    - Enchainer actions et déplacements

    - Se déplacer avec aisance dans des environnements variés

    - Construire et conserver une séquence d’actions

    - Coordonner ses gestes lors des rondes et jeux chantés

    - Coopérer et se coordonner avec les autres

    -------------------------------------------------------------------------------

    34 – Quelles peuvent être les activités artistiques ?

     

    Les activités artistiques sont issues des arts visuels, des arts du son et des arts du spectacle vivant.

     

    35 – Quels sont les arts visuels ?

     

    Les arts visuels comprennent : 
    - La peinture
    - La sculpture
    - Le dessin
    - La photographie
    - Le cinéma
    - La bande dessinée
    - Les arts graphiques
    - Les arts numériques

     

    36 – Quels sont les arts du son ?

     

    Les arts du son comprennent : 
    - Les chansons
    - Les musiques instrumentales
    - Les musiques vocales

     

    37 – Quels sont les arts du spectacle vivant ?

     

    Les arts vivants comprennent : 
    - La danse
    - Le théâtre
    - Les arts du cirque
    - Les marionnettes
    - Le mime…

     

    38 – Quels sont les objectifs des activités artistiques ?

     

    Il y a 3 objectifs principaux : 
    a- Le premier objectif est de développer le goût artistique des enfants à travers des activités variées, ludiques, ouvertes, fréquentes
    b- Le second objectif est de découvrir différentes formes d’expression artistique, en variant les propositions artistiques, avec 10 œuvres abordées au cours du cycle
    c- Le troisième objectif est d’exprimer ses émotions et ses choix face aux œuvre à travers des opinions, des préférences, des goûts qu’on les aide à formuler

     

    39 – Comment enrichir les productions plastiques et visuelles ?

     

    L'enrichissement des productions dépend de l'organisation de classe : 
    - Aménagement d’un espace dédié au dessin libre, avec tout le matériel à disposition
    - Observations des productions
    - Comparaison avec les techniques des artistes
    - Observation de l’évolution des productions des enfants
    - Compléter et créer des graphismes décoratifs
    - Travail à partir des couleurs primaires
    - Réalisation en volume
    - Observation d’images, distinction entre la réalité et sa représentation

     

    40 – Comment enrichir l’univers sonore ?

     

    L'univers sonore se développe de plusieurs façons : 
    - Travail sur la voix sous toutes ses formes : parlée, chuchotée, criée, chantée, imitations, bruits…
    - Chant collectif en groupe restreint
    - Chansons traditionnelles et modernes, accessibles
    - Découverte des percussions 
    - Découverte des instruments regroupés en familles simplifiées
    - Ecoute musicale à partir d’œuvres contrastées

     

    41 – Comment faire découvrir les arts du spectacle vivant ?

     

    - L’usage du corps qui en est fait s’éloigne des modalités quotidiennes et fonctionnelles
    - Travail sur l’expression poétique du mouvement
    - Travail sur l’imitation et l’improvisation

     

    42 – Quels sont les compétences attendues à la fin du cycle pour les pratiques artistiques ?

     

    - Choisir différents outils, médiums supports en fonction d’une consigne ou d’un projet

    - Dessiner pour représenter, illustrer, copier, inventer

    - Reproduire et inventer des graphismes

    - Réaliser des compositions plastiques

    - Mémoriser comptines et chansons avec expressivité

    - Jouer avec sa voix en variant timbre, intensité, hauteur, nuance

    - Repérer et reproduire des rythmes simples

    - Décrire une œuvre artistique

     

    - Proposer une solution face à une œuvre artistique

    -------------------------------------------------------------------------------

    43 – En mathématiques, quels sont les aspects du nombre à travailler ?

     

    A travers de nombreuses activités, les enfants apprennent que les nombres ont une valeur ordinale et une valeur cardinale. C’est la construction de la notion de nombre. Le nombre sert à repérer le rang d’un élément dans une collection. Il sert également à mémoriser la quantité. Les nombres inférieurs à 10 doivent pouvoir être décomposés.
    La connaissance de la suite orale des nombres, bien stabilisée n’est pas suffisante mais elle est nécessaire.
    Les enfants s'exercent à écrire les nombres.
    Dénombrer est différent de compter-numéroter.

     

    45 – Quels nombres travaille-t-on pour chaque niveau ?

     

    P.S. Les nombres jusqu’à 3
    M.S. Les nombres jusqu’à 6
    G.S. Les nombres jusqu’à 10

     

    46 – Comment travailler la compétence « dénombrer » ?

     

    - Représenter de plusieurs façons chaque nombre et la quantité qu’il représente
    - Vérifier que l’enfant distingue ordre et quantité
    - Tout nombre s’obtient en ajoutant un à la quantité précédente
    - L’enfant doit synchroniser le comptage et le pointage du doigt dans la file numérique
    - Les collections à dénombrer doivent être présentées de différentes façons

     

    47 - Quels sont les compétences attendues à la fin du cycle pour les nombres ?

     

    - Evaluer et comparer des collections d’objets

    - Réaliser une collection dont le cardinal est donné

    - Dénombrer dans différentes situations mathématiques

    - Utiliser le nombre pour indiquer une position

    - Utiliser les différentes représentations d’un nombre : oral, écrite, dessinée

    - Comprendre qu’une quantité demeure si sa représentation varie

    - Comprendre qu’un nombre s’obtient en ajoutant un à la quantité précédente

    - Quantifier des nombres, les décomposer et les écrire jusqu’à 10

    - Dire la comptine numérique jusqu’à 30


    ----------------------------------


    48 – Etudie-t-on les formes géométriques ?


    Cette première initiation aux formes (carré, triangle…) et aux grandeurs (longueurs, contenances…) est conduite par la manipulation et la médiation du langage.
    Elle s’opère par observation, comparaison, tri.
    Les mots employés sont précis : cube, pyramide, boule, cylindre, carré, rectangle, triangle, cercle, disque, cube.

     

    49 - Quels sont les compétences attendues à la fin du cycle en géométrie ?

     

    - Classer des objets en fonction de leur forme

    - Reconnaitre le carré, le triangle, le cercle ou le disque, le rectangle

    - Reconnaitre le cube, la pyramide, la boule, le cylindre

    - Classer en fonction de la longueur, de la masse, de la contenance

    - Reproduire un assemblage, puzzle, solides, pavage

    - Reproduire des formes planes

    - Comprendre et compléter un algorithme

     

    --------------------------------------------------------------------------------------

     

    50 – Que travaille-t-on en ce qui concerne le temps ?

     

    Il y a 2 domaines à travailler dans le domaine du temps : 
    a- Se repérer dans la journée
    b- Se repérer dans la semaine, le mois, les saisons
    Le temps historique sera abordé à l’école élémentaire.

     

    51 – A quoi servent les rituels ?

     

    Les activités récurrentes de la vie quotidienne (« rituels ») ancrent les moments de la journée et ouvrent la voie à l’évocation des moments passés et à venir.

     

    52 – A partir de quand le rituel de la date peut-il être instauré ?

     

    Le rituel de la date s’instaure à partir de la moyenne section. L’enseignant se réfère aux repères sociaux au quotidien.

     

    53 – Quels sont les termes usuels concernant le temps?

     

    Les termes que les enfants apprennent à utiliser fréquemment sont : 
    - Aujourd’hui
    - Hier
    - Demain
    - Maintenant
    - Avant
    - Après
    - Plus tard…

     

    54 – Comment aborder la notion de durée ?

     

    Sans mesurer précisément le temps, l’enseignant recourt à un sablier, à l’enregistrement d’une comptine.

     

    55 – Quelles notions et activités mettre en jeu autour de la construction de l’espace ?

     

    - Représentation symbolique des lieux et des déplacements
    - Recours fréquent au langage
    - Découverte d’un environnement familier : la classe, l’école...
    - Découverte d’un environnement moins immédiat : la ville, la campagne
    - Mise en relation des différents environnements
    - Observation des constructions humaines : ponts, monuments…
    - Recours à l’appareil photo
    - Sensibilisation à la préservation de l’environnement

     

    56 - Quels sont les compétences attendues à la fin du cycle pour le temps et l'espace ?

     

    - Situer des événements vécus les uns par rapport aux autres (journée, semaine, mois, saison)

    - Ordonner des illustrations décrivant un récit

    - Utiliser des marqueurs temporels : avant, après, puis, pendant

    - Situer des objets par rapport à soi, à d’autres objets

    - Se situer par rapport à d’autres

    - Réaliser un trajet familier à partir d’une carte

    - Orienter correctement une feuille, un livre, etc

    - Utiliser des marqueurs spatiaux : devant, derrière, dessus, dessous, droite, gauche

    -------------------------------------------------------------------------------

    57 Comment découvrir le monde vivant ?

     

    Le monde vivant est découvert à partir de l’observation de la vie animale et végétale.

     

    58 – Quels phénomènes observer concernant la vie animale et végétale ?

     

    Les phénomènes à observer sont : 
    - La naissance
    - La croissance
    - La reproduction
    - Le vieillissement
    - La mort
    - Les conditions d’élevage des animaux
    - Les conditions de développement des plantes
    - Le regroupement des animaux en « familles »

     

    59 – Quel travail mener concernant les animaux ?

     

    Les animaux sont regroupés selon plusieurs critères dont : 
    a- leurs caractéristiques communes : 
    - Les poils
    - Les plumes
    - Les écailles…

    b- leur mode de déplacement : 
    - Voler
    - Marcher
    - nager
    - Ramper…

    c- leur milieu de vie, etc.

     

    60 – Qu’est-ce que les enfants apprennent sur leur corps ?

     

    Les enfants apprennent que : 
    - Leur corps leur appartient
    - Il faut en prendre soin 
    - Il est composé de plusieurs parties que l’on apprend à nommer
    - Il est doté de 5 sens


    --------------------------------------------------------------------------------------


    61 – Comment initier les enfants à la préservation de l’environnement ?

     

    Les enfants s’initient à la préservation de l’environnement par une action concrète.

     

    62 – Quelles activités mener autour de la matière ?

     

    On peut : 
    a- Faire : malaxer, transvaser, mélanger, transporter, modeler, tailler, couper, morceler…
    b- Utiliser : bois, terre, sable, air / carton, semoule, tissu… / outils variés
    c- Observer sa transformation et les qualités qui en découlent

     

    63 – Quelles activités mener autour des objets ?

     

    On peut : 
    a-utiliser des objets : coller, enfiler, assembler, boutonner, équilibrer, utiliser un crayon, une souris, une tablette… ; utiliser un mode d’emploi
    b-fabriquer des objets : monter, démonter
    c-prendre conscience des dangers domestiques

     

    64 - Comment parvenir à repérer les caractéristiques des objets ?

     

    Les enfants ont besoin de manipuler de nombreuses fois pour repérer les caractéristiques des objets.

     

    65 – Quelles activités autour des nouvelles technologies ?

     

    - Utiliser une tablette
    - Utiliser un ordinateur
    - Utiliser un appareil photo
    - Observer l’adulte mener une recherche sur Internet
    - Communiquer avec des personnes, une classe éloignée

     

    66 - Quels sont les compétences attendues à la fin du cycle pour les domaines du vivant et des nouvelles technologies ?

     

    - Reconnaitre les étapes de développement d’un animal (directement ou avec des images)

    - Reconnaitre les étapes de développement d’une plante (directement ou avec des images)

    - Reconnaitre les besoins d’un animal, d’une plante

    - Situer et nommer les parties du corps

    - Connaitre et appliquer des règles d’hygiène

    - Utiliser outils et matériaux de façon appropriée

    - Réaliser maquette et construction à l’aide d’un mode d’emploi

    - Utiliser des objets numériques : tablette, ordinateur, appareil photo

    - Connaitre les risques domestiques


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :